illustration lectrice

Votre image et votre crédibilité dépendent de la qualité de vos textes

Vous avez conscience de l'importance de présenter des écrits irréprochables et vous avez entièrement raison : quel que soit le contexte, la qualité rédactionnelle est plus que jamais un atout que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger.

Vous cherchez un service professionnel de relecture et de correction pour vos textes, car vous savez que les correcteurs automatiques en ligne et les logiciels de correction (même les plus perfectionnés) ne pourront vous apporter la fiabilité d'une correction effectuée manuellement. Là encore, vous avez entièrement raison, c'est pourquoi je me propose d'apporter à vos textes cette plus-value qui fera vraiment la différence.

Prenez le temps d'examiner en détail les prestations présentées sur ces pages. Avec plus de quarante ans d'expériences professionnelles et culturelles à mon actif dans des domaines très divers, je me tiens à votre disposition pour vous apporter mon aide.

Alexandra LemonnierCorrectrice - Rédactrice - Formatrice

Cliquez ici pour découvrir ce que je peux faire pour vous...

 

Mon exigence à votre service

Pour que vos écrits soient le reflet exact de votre pensée.

 



 

 


Votre satisfaction est une priorité absolue

Les personnes qui m'ont fait confiance témoignent spontanément.
Regardez ce qu'elles disent de mon travail...

Pour en savoir plus à mon sujet, cliquez ici.

Trois bonnes raisons d'avoir recours à un service professionnel et personnalisé...

 

Pourquoi proposer ce service de relecture/correction ?

Tous les jours, je vois des sites Internet qui se décrédibilisent avec des textes mal écrits, mal orthographiés, je lis de nombreux ebooks truffés de fautes, et je trouve qu'il y a là un sérieux problème, surtout lorsqu'il s'agit de publications à caractère professionnel. Et bien sûr, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, car cette remarque ne vaut que pour des textes publiés et diffusés sur Internet.

N'importe qui peut aujourd'hui produire du « contenu » sur Internet, mais peu de gens se soucient de la qualité de ce qu'ils mettent en ligne et ils ne se rendent pas compte de l'impact négatif que cela peut avoir sur leur image ou celle de leur entreprise.

En produisant des « contenus » médiocres et mal présentés, certains webmasters se privent immédiatement et sans appel d'une audience (ou d'une clientèle) exigeante, donc qualitativement intéressante.

Pour les auteurs en autoédition, c'est bien pire, car certains d'entre eux n'ont aucune idée du fait qu'ils n'auraient aucune chance d'être publiés dans un circuit d'édition traditionnelle en présentant des textes de piètre qualité.

Se préoccuper de la qualité des textes que l'on donne à lire à d'autres personnes n'est pas une coquetterie, encore moins un snobisme, et certainement pas un luxe. Non seulement l'enjeu d'image est extrêmement fort, mais l'enjeu économique est tout aussi important.

Selon une étude britannique parue en 2011, l'impact d'une seule faute d'orthographe sur un site de e-commerce peut être tout à fait considérable avec un chiffre d'affaires potentiellement divisé par deux !

Avouez que 50 % de ventes en moins et une réputation en berne, ça fait réfléchir... Aujourd'hui, plus aucune entreprise ne prend cette question de la qualité rédactionnelle à la légère, les enjeux sont trop importants.

Loin de moi l'idée de traquer systématiquement les fautes d'orthographe sur tout ce que je lis, mais je n'y peux rien, un texte mal écrit me saute au visage, je ne peux tout simplement pas le lire et je sais que je ne suis pas la seule... il suffit de voir certains commentaires sur des blogs ou des forums, il n'y a pas besoin d'en rajouter.

Ce constat me désole, car bien souvent, l'expertise et la qualité du propos sont bien là et mériteraient une meilleure visibilité. Mais j'ai bien conscience que l'écrit représente une réelle difficulté pour beaucoup de gens.

Je précise ici qu'il n'y a aucune honte à être mauvais en orthographe, et je ne porte aucun jugement, car personne n'est volontairement mauvais dans ce domaine. Bien souvent d'ailleurs, cela peut être vécu comme une véritable souffrance, c'est pourquoi je ne me permets en aucun cas d'accabler quelqu'un qui a du mal avec l'écrit.

D'autant qu'on peut être tout à fait excellent dans d'autres domaines. Et, pour avoir approché de nombreux corps de métiers, je n'établis aucune hiérarchie des savoirs et des savoir-faire. Pour ma part, je serais tout à fait incapable de réparer ma voiture ou de monter un mur ! Chacun son métier.

Mais, de la même manière qu'on fait appel à un plombier pour réparer ses tuyauteries, lorsqu'il s'agit de présenter un texte sur la place publique, de s'adresser à un recruteur potentiel, de communiquer avec ses clients, de rendre un rapport, un mémoire ou une thèse, de publier un roman ou de mettre son site Internet en ligne, il ne faut pas hésiter à faire appel à un service de relecture professionnel.

C'est pourquoi je propose mes services en tant que professionnelle depuis 2009, avec l'ambition d'aider toutes celles et tous ceux qui se soucient de l'image qu'ils donnent d'eux-mêmes et de leur travail à travers leurs écrits.

J'ai ainsi apporté mon aide à de très nombreuses personnes, pour leurs articles de blogs, leurs romans, leurs mémoires ou thèses, pour leurs démarches de candidature à un emploi, ou bien encore pour améliorer la qualité rédactionnelle de leur communication d'entreprise.

J'aurai grand plaisir à travailler pour vous.

Alexandra Lemonnier.


Pourquoi est-ce si important de faire corriger ses textes ?

Si vous ne voyez pas encore très clairement pourquoi vous avez tout avantage à faire corriger vos textes, lisez ce qui suit...

 

On pourrait être tenté de penser que la présentation d'un document n'a que peu d'importance en regard du contenu, mais c'est une grave erreur. Bien sûr, le contenu prime sur la forme, mais pour une très grande majorité de gens, il est certain que le soin apporté à la présentation d'un texte est révélateur d'une exigence de qualité et surtout, d'un état d'esprit.

Lorsque vous envoyez votre candidature pour le poste de vos rêves, ne croyez pas que vos diplômes seuls suffiront à convaincre. Pour beaucoup de recruteurs, la présentation de votre CV et de votre lettre de motivation est un premier indicateur. J'ai moi-même été en situation d'effectuer des recrutements, et je vous assure que la première impression, à la lecture d'un CV, peut être déterminante pour la suite.

Une étude récente a d'ailleurs montré que les recruteurs français sont assez impitoyables (mais moins qu'en Allemagne !). Ainsi, on atteint 30 % de rejet lorsque le CV d'un candidat contient des fautes, 5 % de rejet pour une seule faute, et 50 % de rejet pour plus de cinq fautes ! Cette étude montre également que huit recruteurs sur dix étaient attentifs aux fautes d'orthographe (source : JT - France 2 - 28/01/18). À l'heure où tant de gens cherchent du travail, pouvez-vous raisonnablement vous permettre de rater cette première sélection ?

Prenez bien conscience que l'attention portée à l'orthographe peut s'appliquer à n'importe quel type de document dans n'importe quel type de situation professionnelle.

Présenter un document truffé de fautes d'orthographe ou de fautes de frappe, c'est un peu comme si vous vous présentiez sans avoir fait votre toilette et sans vous être coiffé(e) !

C'est votre image qui est en jeu !


Si la première impression est mauvaise,
n'espérez pas avoir une deuxième chance.


La langue française est très complexe, et son apprentissage repose très largement sur la mémoire visuelle. Mais elle obéit aussi à des règles strictes qu'il faut s'efforcer d'appliquer pour atteindre le but qu'elle est censée servir : communiquer de manière claire et se faire comprendre sans difficulté.

Une lecture, pour être agréable, doit être fluide et sans accrocs. Si votre lecteur accroche tous les trois mots sur une faute d'orthographe, une faute de frappe ou sur des mots manquants, non seulement il va s'énerver, mais il aura aussi toutes les raisons de ne pas vous prendre au sérieux.

Les moyens de communication ont considérablement évolué ces dernières années, et nous utilisons quotidiennement des outils informatiques pour notre travail, nos loisirs, ou bien encore pour nous informer. Tout va très vite et on peut souvent être tenté de négliger la forme de ce que l'on produit. Néanmoins, l'écrit reste l'écrit, et ce n'est pas parce que l'on utilise des supports virtuels que cela nous dispense pour autant de présenter des textes irréprochables.

Si l'écrit n'est pas votre fort, vous gagnerez quand même des points en montrant que vous avez le souci de soigner vos textes, quitte à les faire réviser par quelqu'un d'autre. Personne ne vous reprochera jamais d'avoir des difficultés avec la langue française écrite, mais le fait de prendre en considération la nécessité de présenter des textes « propres » sera toujours très apprécié. Et dans ces conditions, vous serez en meilleure posture pour faire passer votre message ou pour faire valoir vos autres compétences.

Comprenez bien que l'orthographe est encore un facteur discriminant.


C'est peut-être cruel, mais c'est une réalité que vous devez absolument
prendre en compte si vous voulez atteindre vos objectifs de communication.


C'est pourquoi, quelle que soit la nature des documents que vous allez soumettre à la lecture de quelqu'un d'autre, et a fortiori si vous rendez vos écrits publics, assurez-vous de les faire relire et corriger. Car non seulement vous serez lu(e) avec plaisir, mais vous augmenterez aussi vos chances d'être pris(e) au sérieux.

Si vous avez décidé d'entreprendre quelque chose sur Internet et que vous construisez votre liste d'abonnés, ne ruinez pas tous vos efforts en leur envoyant des e-mails mal écrits. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais je peux vous assurer que si c'est le cas, une bonne partie d'entre eux a déjà cessé de vous lire !

Ne sous-estimez pas l'impact négatif d'un texte mal ficelé !


Et ne comptez pas sur l'indulgence de vos lecteurs, il y a des situations dans lesquelles ils ne feront pas l'effort de lire au-delà de la troisième phrase : soit votre document partira directement à la poubelle, soit le visiteur de votre site Internet ira chercher ailleurs un autre site mieux écrit.

Ne comptez pas non plus sur les correcteurs automatiques en ligne, sur le correcteur d'orthographe de votre logiciel de traitement de texte ou même sur le meilleur des logiciels de correction : non seulement ils ne sont pas capables d'effectuer une analyse fine de vos textes pour en synthétiser le sens, mais ils peuvent aussi vous faire commettre de grossières erreurs.

Seul un œil humain est capable d'analyser un texte dans sa complexité, dans ses subtilités, de repérer les incohérences de sens et de mise en forme. Seul un véritable relecteur-correcteur professionnel saura vous apporter non seulement toutes les corrections nécessaires, mais aussi de petites améliorations qui donneront toute sa force à votre style.

En ayant recours aux services d'un relecteur-correcteur professionnel, vous avez la garantie que vos textes seront lus et appréciés.

Présenter des textes corrigés, plus qu'une exigence purement formelle, c'est d'abord une question de savoir-vivre, une « correction élémentaire ». Respectez vos lecteurs et vos lecteurs vous respecteront.


Pourquoi vous ne me trouverez pas sur les plateformes de services en ligne...

Tout récemment, j’ai été sollicitée par une plateforme en ligne qui prétend vous vendre toutes les prestations de services dont vous pourriez avoir besoin. Vous cherchez un plombier, un photographe, un psychanalyste, un correcteur, un traiteur, un dépanneur informatique ? On va vous mettre en relation avec des « pros » (ou pas) qu’on aura, par le biais d’un système entièrement automatisé, mis sous pression et en concurrence les uns avec les autres.

On ratisse large, comme dans un hypermarché. Mais sans faire le détail des spécificités des métiers concernés.

Qu’est-ce que le métier de plombier a à voir avec le métier de correcteur ? Rien. Pourtant, c’est le même système automatisé qui va gérer les demandes de devis, sur la base de critères qui n’ont parfois aucune pertinence par rapport au métier qu’on exerce.

La plateforme en elle-même est techniquement très bien conçue, selon les principes marketing américains les plus pointus (et les plus pervers, aussi), mais elle ne correspond en rien à mon métier de correctrice et à ma façon de travailler. C’est pourquoi, après l’avoir testée, pensant que ce serait un bon moyen d’être en contact avec des clients potentiels, j’ai décidé de clôturer mon compte.

Je pourrais vous donner le détail du fonctionnement de cette plateforme, dont le business model est proprement sidérant sur le plan éthique, mais je vais épargner votre temps et aller à l’essentiel.

Ainsi, pour faire court, voici les raisons pour lesquelles vous ne me trouverez pas sur les plateformes de services en ligne qui se font payer pour me mettre en contact avec des clients potentiels :

1. Parce que je veux pouvoir vous garantir le prix le plus juste par rapport au travail à effectuer sur vos textes, sans surcoût aléatoire lié à des crédits prélevés en amont de la prise de contact par une plateforme.

2. Parce que l’idée que je me fais de mon métier suppose que je puisse entretenir avec vous une relation directe et personnelle afin de vous fournir le meilleur service possible, c’est-à-dire un accompagnement rédactionnel de très haute qualité, qui va bien au-delà d’une simple prestation de correction orthographique. Ce n’est peut-être pas un hasard si certains de mes clients me sont fidèles depuis mes débuts en 2009.

3. Parce que je ne conçois pas d’être mise en concurrence directe avec des non professionnels qui trouvent là un moyen de gagner de l’argent, mais dont les compétences sont incertaines, et surtout, qui ne paient pas de charges.


Si je rédige cet article, c’est aussi pour défendre mon métier. Car ces plateformes qui commencent à pulluler sur la Toile sont en train de tuer l’activité des indépendants (qui travaillaient honnêtement et au plus juste prix jusqu’à présent), en drainant, par leur « puissance de feu » en termes de référencement, tout le trafic que ces derniers avaient eu tant de mal à faire venir sur leurs sites.

J’avoue que je suis très inquiète pour mon activité. Parce que, à ce compte-là, mon site qui peinait déjà face à la concurrence des « correcteurs gratuits en ligne » va encore perdre quelques places dans les moteurs de recherche. À voir le nombre de demandes pour des corrections qui arrivent sur cette plateforme, je me dis que la lutte va être rude. Et j’envisage déjà de mettre la clé sous la porte.

Le phénomène n’est pas nouveau. Il s’est rapidement développé autour des marchés des hôtels, restaurants et campings depuis quelques années, avec le succès que l’on sait. Maintenant, plus aucune entreprise dans ces secteurs d’activité ne peut raisonnablement se dispenser d’être présente sur une de ces plateformes qui ont littéralement squatté ces marchés. Sauf que, dans ces secteurs, les plateformes ne prélèvent une commission que si elles réalisent une réservation, ce qui reste acceptable sur le plan éthique et commercial, elles ne font pas payer les professionnels juste pour les mettre en contact avec des clients potentiels.

C’est donc au tour des services de passer à la moulinette des startups offensives qui développent des plateformes en ligne pour gagner de l’argent sur le dos de métiers qui n’en gagnent déjà pas beaucoup. Je n’hésite pas à qualifier les pratiques de la plateforme que j’ai testée de racket. En l’occurrence, on a vraiment affaire à des vandales qui, en outre, n’ont aucun respect pour leurs prestataires.


Maintenant, rions un peu. Lors de mon exploration de cette plateforme et avant de m’y inscrire, je suis allée voir la page des témoignages et j’ai été très intéressée d’apprendre qu’une jeune femme avait réussi, à temps perdu, à gagner jusqu’à 1000 euros par mois en rédigeant des CV. Bigre ! Naturellement, il ne m’a pas fallu longtemps (un rapide calcul mental) pour comprendre qu’on se fichait du monde. On fait miroiter à des gens en quête de revenus des gains mirobolants sur une activité par essence très peu rémunératrice, c’est juste scandaleux.


Épilogue. Ayant attendu en vain pendant plus d’une semaine une réponse humaine et circonstanciée à l’e-mail un peu fâché que je n’ai pas manqué d’envoyer à la personne qui m’avait sollicitée pour lui faire part de mes observations (on m’a juste envoyé deux lignes impersonnelles en réponse automatique...), je finis par me demander s’il y a des personnes sensibles à la qualité de leur communication d’entreprise au bout de la chaîne technique (et pas seulement des lignes de code et une calculatrice). Dépitée, j’ai donc résolu de quitter cette plateforme sans autre forme de procès. Définitivement, cette façon de travailler ne me correspond en rien et je n’ai trouvé sur cette plateforme que des motifs de partir en courant.

Le plus drôle, maintenant. Je suis retournée voir ce site aujourd’hui par curiosité... et le témoignage bidon que j’avais pointé du doigt dans mon e-mail avait disparu, comme par enchantement ! Ah, c’est beau, la technique ! En un clic, pouf, on éradique, on atomise, on rectifie, on remodèle. Mais en attendant, il y aura eu des personnes aux abois pour y croire et se laisser piéger.

Finalement, pour me faire une idée précise de ce cas, j’ai cherché des avis de personnes qui sont passées à la moulinette malhonnête de cette plateforme et qui s’en mordent les doigts, et j’en ai trouvé... à la pelle. Les commentaires sont édifiants et me rassurent tout à fait sur mon analyse.


Plus honorable et loyal que les techniques douteuses mises en œvre, c’est le respect que l’on porte à ses clients et à tous ses interlocuteurs, quels qu’ils soient. À aucun moment, sur cette plateforme, je n’ai senti de respect pour les professionnels dont je fais partie. J’ai juste senti qu’on me prenait pour un bon gros pigeon, et je ne suis pas forcée d’aimer ça.

Alexandra Lemonnier, le 31 janvier 2018


 

“ L'orthographe est de respect ; c'est une sorte de politesse. ”

Émile-Auguste Chartier, plus connu sous le nom de Alain. Philosophe.

 

 

Vous savez maintenant que je prends cette question au sérieux,
vous pouvez donc me faire confiance.

Cliquez ICI pour connaître le détail de mes prestations